22 février 2024

L’école des parents !

Ce matin, j’ai accueilli des élèves un peu particulier à l’école, un samedi matin de début des vacances…

Les parents sont venus avec leur bonne humeur en guise de cartable pour un nouvel atelier parentalité.

Ce matin, il était question de posture bien sûr, mais autour de l’honnêteté et de la culpabilité parentale…VASTE programme, parce que c’est bien connu…les parents, vous ne savez pas ce que c’est que la culpabilité 🙂

L’école des parents ! Lire plus

C’est quoi un enfant HPI ?

On en entend régulièrement parlé de ce terme HPI, surtout depuis qu’il y a une série à la télé qui porte ce nom !

Pour être très honnête, je ne regarde pas cette série…mais le peu que j’en ai vu, j’ai trouvé que ce n’était pas vraiment représentatif de ce qu’est une personne HPI. Cela dit, c’est un personnage de télé, donc, forcément les traits sont grossiers et exacerbés pour les histoires et l’intérêt des spectateurs…Je ne fais donc pas de procès d’intention à la chaîne, bien sur, on n’est pas là pour ça !

Parlons donc de ce qu’est aujourd’hui un HPI. Déjà, les termes veulent dire à Haut Potentiel Intellectuel : en bref, ça veut dire que ce sont des personnes avec un potentiel d’intelligence plus important que la norme. En France, on décide de parler de HPI lorsque le Quotient Intellectuel global d’une personne dépasse 130.

Avant ce terme, on employait plutôt les noms de « précoces », « surdoués », « zèbres », EIP pour les enfants (Elèves à haut potentiel), « philocognitifs »… Mais qu’on ne s’y trompe pas, tous ces petits sobriquets veulent dire EXACTEMENT la même chose !

Encore aujourd’hui j’entends pas mal de personnes faire des distinctions entre HPI et surdoués par exemple : NON NON ET NON….c’est la MÊME CHOSE !!

Bon, revenons à nos chiffres : Pourquoi 130 ? En réalité ça dépend des professionnels, dans d’autres pays, on pourra parler de haut potentiel à partir de 125 par exemple…rien n’est vraiment figé, puisque de base, il est quand même sacrément difficile de décider qui est plus intelligent que les autres et qui ne l’est pas, vous ne trouvez pas ? Il y a quand même des tests pour le calculer ce Q.I, ça c’est plutôt rassurant ! On en parlera une autre fois…

Certains disent que les HPI ne sont pas plus intelligents que les autres mais plutôt intelligents différemment, ce qui est assez vrai, puisqu’ils ont accès à des notions que certains n’ont pas, donc, ils sont intelligent autrement forcément !

Et c’est là que tout commence à être intéressant…

Les HP ont des spécificités qui sont communes. De mon point de vue, il y en a une plus caractéristique que les autres :

  • On retrouve chez ces personnes (dû à leur potentiel d’intelligence) une façon différente de voir, d’appréhender le Monde, c’est à dire qu’il sont conscients des différents dangers dans le monde par exemple beaucoup plus vite et tôt que d’autres ce qui crée une sorte d’angoisse, ou du moins d’inquiétude sur la Vie et des questions existentielles sur tout, du genre : qui sommes-nous ? Que faisons nous sur Terre ? Comment a démarré le Monde ? Une hyperlucidité très caractéristique des enfants HP, mais qui restent à l’âge adulte ! Une éco-anxiété par exemple plus importante existe dans cette catégorie de personnes en proportion.

Ils ont un grand besoin de comprendre, de savoir et d’avoir des réponses à leurs questions qui sont TRÈS nombreuses. Même adulte, donc, ces personnes restent avec leurs questions métaphysiques et s’en posent toujours autant. Une question en amène une autre, puis une autre etc.

  • De la même manière d’ailleurs que leur pensée va extrêmement vite par rapport à la norme… Beaucoup appellent cela la pensée en arborescence, tout simplement parce que leur pensée va tellement vite, qu’elle donne la sensation qu’elle part dans tous les sens ou que parfois il n’y a pas de logique dans tout ce qu’il se passe dans leur tête.

Une pensée donc qui part comme des branches d’un arbre. C’est évidemment une image, puisque le fonctionnement de la pensée est le même pour tous, c’est simplement que la leur va plus vite, d’autant plus qu’ils ont la capacité à créer des liens dans leur cerveau en beaucoup plus grande quantité et en plus, en même temps… BREF, CA VA VITE !!! ça c’est la classe !

Ce sont donc des personnes parfois difficiles à suivre, d’ailleurs souvent, cette caractéristique est associée à une hyperactivité. Les personnes HPI ont une hyperactivité cérébrale mais elle n’est pas pathologique  (on ne parle pas de TDAH donc !)

  • Comme les personnes HP ont accès à des notions différentes du fait du fonctionnement de leur cerveau différent, ils ont souvent envie de « sauver le Monde » par exemple, parce qu’ils ont forcément un ressenti différent et plus fort que les autres à…tout ! Tout ce qui découle de cette hypersensibilité va être par exemple un sens de la Justice très marqué, une colère sur le monde qui les entoure très forte car beaucoup d’incompréhension sur ce qu’ils observent dans les comportements humains violents ou injustes… Les enfants surtout ont dû mal à vivre avec tout ça et c’est pour ces raisons qu’il est important d’être là pour les accompagner à appréhender et à gérer leur potentiel pour que ça devienne un atout incroyable au lieu d’une difficulté qui sera compliquée à gérer dans leur vie entière…(NB : C’est cela d’ailleurs que l’on apprend à l’école Arborescences : apprendre à gérer tout ça, en se respectant, en respectant les autres et du coup…apprendre à être heureux tout simplement avec ses particularités ! 😉 )
  • Les HPI ont également une quête de perfection très importante en général (bien sûr qu’il y a toujours des exceptions !) qu’il faut aussi apprendre à travailler, du moins à alléger…parce qu’elle peut facilement se transformer en rigidité voire psycho-rigidité ! Elles ont de très grandes exigences envers elles-mêmes, ont donc tendance à une grande auto-pression. Des hautes exigences envers elles mais aussi envers les autres qui sont régulièrement complexes à gérer pour l’environnement !
  • On ne peut pas parler de HPI sans parler d’une autre caractéristique très importante qui concerne tous les hauts potentiel : une très grande capacité de mémorisation ! Sauf s’il y a troubles associés (dys, Tdah,…) mais on n’en parlera plus amplement dans un autre article. Tous les HPI ont beaucoup de mémoire, un vrai cadeau du ciel ! Est-ce qu’ils s’en servent tous à bon escient ou comme le souhaiterait les parents lorsqu’ils s’agit d’enfants ? Évidemment pas toujours mais bon…c’est pas grave !! 🙂
  • En revanche, les HPI aiment TOUS APPRENDRE, pas forcément des apprentissages dans le moule scolaire, mais ils ont besoin de nourriture intellectuelle, apprendre toujours plus, et toujours plus loin !

Le HPI donc, vous l’aurez compris ce n’est pas toujours simple, mais ce n’est pas si compliqué que ça non plus ! Et ce n’est pas simplement être plus intelligent que les autres…c’est un fonctionnement différent qu’il faut apprendre à comprendre avant tout pour savoir s’en servir à bon escient et être heureux, parce que je le dis, je le pense très sincèrement : être HPI n’est pas une catastrophe, ce n’est pas un drame, ce n’est pas un handicap :

c’est UN RÉEL CADEAU DU CIEL……….Alors : TOUT VA BIEN !

C’est quoi un enfant HPI ? Lire plus

Rencontres

Quel plaisir d’avoir été invité par la médiathèque de Locmiquélic pour une rencontre autour des livres « et alors » avec une superbe exposition des illustrations de Mathias Rebuffé 🙂 La rencontre s’est faite de mon côté en visio, une grande première, un peu frustrant de pas voir en vrai tout le monde mais c’était top !

Rencontres Lire plus